Coupe du monde : il met le feu à son immeuble après s’être fait spoiler un but par ses voisins dont la télé avait trois secondes d’avance

soccer-3496510_1920

Ah la coupe du monde. Qu’elle est belle cette coupe du monde.

Se rappelant à nous tous les quatre ans, elle ne manque jamais de nous apporter son lot d’émotions, de gestes magiques, de frissons, et de tensions.

De la tension, il y en a eu dans ce match couperet qui opposait hier les Three Lions de l’Angleterre à la Colombie, demi-finaliste de la dernière coupe du monde au Brésil.

De la tension, il y a en a eu beaucoup dans ce match. Il y en a eu trop, bien trop sans doute, pour ce supporter anglais occupé à regarder le match dans son appartement de la banlieue de Liverpool.

Alors que son équipe s’engageait dans une fatidique séance de tirs au but, Gary (c’est son prénom) n’a pas supporté entendre les cris de son voisin précéder chacun des tirs anglais et colombiens, lui gâchant ainsi totalement le spectacle.

Sur un ultime hurlement poussé par le détesté voisin alors que l’Angleterre inscrivait le tir de la victoire, le pire est arrivé.

Totalement hors de lui, comme possédé, Gary s’est emparé de son chalumeau et d’une bouteille de Brandy et a mis le feu à la porte de son bruyant voisin. Les flammes n’ont pas tardé à se propager dans tout l’immeuble.

A la suite de cet événement tragique , un tabloïd anglais aurait envisagé titrer sa une « Tonight England played with fire but won » avant de se raviser à la dernière seconde.

JK

Publicités