Nucléaire : La France veut s’approvisionner en uranium bio

urabio

Comment diable nous sommes-nous débrouillés pour ne pas y penser plus tôt ? Imaginez un peu : il s’agit ici d’une solution qui ravirait tout le monde. Un procédé qui concilierait le pour et le contre. Qui pourfendrait les dérives manichéennes. Qui unirait partisans et détracteurs, sans pour autant être teinté de surréalisme.

Nous en avons rêvé, le gouvernement l’a fait. Pour promouvoir les énergies vertes tout en conservant son indépendance énergétique, la France approvisionnera désormais exclusivement son parc nucléaire en uranium biologique.

L’idée est venue directement du MEDDE (ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie) suite à la découverte d’un dossier rédigé par l’ancienne ministre Delphine Batho et rangé au fond d’un tiroir. Proposé ce matin à l’assemblée, le texte a été adopté à une écrasante majorité, plébiscité par les députés de quelque bord fussent-ils.

Sur le plan technique, l’uranium biologique est simple à obtenir, même s’il répond à un cahier des charges assez précis. Il doit notamment être extrait par des machines qui fonctionnent grâce aux énergies renouvelables, par une société dont les employés consomment bio et équitable.

Avec l’aide du gouvernement, Areva a déjà signé un contrat de plusieurs milliards d’euros avec le société australienne Urabio. Nous montrons l’exemple, il faut espérer que l’Europe suive sans tarder.

JK

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s