Le ministère de la santé oblige Bibendum à faire un régime

michelin

Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, a déclaré le 8 novembre 2013, que la mascotte de Michelin était en désaccord avec les campagnes actuelles contre l’obésité, menées par le ministère. La ministre a donc sommé l’entreprise clermontoise d’amincir la silhouette de Bibendum, sans quoi elle serait prélevée d’une taxe pour la santé, dont le montant n’a pas été communiqué.

Jean-Dominique Senard, directeur de l’entreprise de pneumatiques, a immédiatement répondu à la ministre. « Ce personnage est né avant elle et bénéficie donc d’une légitimité supérieure, Bibendum n’a aucun ordre à recevoir des instances politiques quelles qu’elles soient. Malgré tout, les enjeux alimentaires de la France nous importent. Un excédent de poids dans la voiture entraîne une augmentation de la charge soutenue par les pneumatiques et diminue donc la durée de vie de nos produits, baissant alors leur qualité. […] L’obésité nous fait perdre de l’argent et notre image de marque, nous envisageons donc de faire mincir Bibendum ».

Cette annonce a fortement surpris le chimiste Michel Heisenberg, qui ne comprend pas comment une telle opération pourrait être menée. « Le caoutchouc, dont est constitué Bibendum, n’est pas aussi élastique que le directeur de Michelin semble le croire. Il peut s’étendre mais pas se rétracter, au contraire de l’épiderme humain. Le régime de Bibendum me semble une entreprise irréalisable sans intervention chirurgicale. »

L’association « Belle, Ronde, Sexy et je m’assume » a vivement réagi à ces déclarations en  critiquant la stigmatisation des personnes en surpoids, victimes d’une véritable « chasse aux sorcières » dans la société actuelle. « Comme Beaucoup de personnes, le surpoids de Bibendum ne peut pas être réglé par un régime pour des raisons génétiques. Est-ce que Marisol Touraine incite toutes ces personnes à subir une liposuccion et à passer sur le billard pour maigrir ? Stop à la dictature des maigres ! Bibendum devrait avoir le droit d’être comme il le souhaite. Pour une fois qu’une célébrité à laquelle on peut s’identifier n’est pas anorexique, on voudrait nous l’enlever ! »

Guizmo, chanteur de Tryo a également tenu à s’exprimer sur ce sujet. « Pour nous, M. Bibendum n’est pas dans les normes, mais perdrait son charme s’il l’était. Il est vraiment énorme et nous l’aimons pour ça. C’est 110 kilos, soyez sûrs, mais peut-être que ses os sont simplement très lourds ».

Le principal intéressé a gardé le silence jusqu’alors, mais devrait vraisemblablement communiquer sa décision la semaine prochaine. Cette décision marquera probablement un cap dans l’histoire de la société auvergnate, qui pourrait souffrir de la perte de sa clientèle en situation de surpoids, si le régime était avéré.

ABF
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s