Travail le dimanche : bientôt l’interdiction pour les prêtres

prêtres

Jusqu’où le gouvernement est-il prêt à aller pour préserver le sacro-saint repos dominical ? Tandis que de plus en plus de voix s’élèvent contre la législation actuelle jugée désuète, Jean-Marc Ayrault a annoncé ce matin la publication d’une circulaire visant à « moderniser l’emploi ecclésiastique ».

Interrogé par nos confrères d’Europe 1 ce matin, le ministre de l’emploi Michel Sapin a benoîtement développé les motivations sous-jacentes à cette initiative.

« A bien y regarder, l’Eglise n’est ni plus ni moins qu’une gigantesque firme multinationale a-t-il expliqué. Une poignée d’illuminés au Vatican tient la baraque. Ensuite les évêques et archevêques occupent des positions similaires à celles des cadres et cadres supérieurs. Et au bas de l’échelle, les prêtres, qui s’éreintent à l’office chaque dimanche. »

La circulaire propose ainsi d’encadrer bien plus strictement  le travail des officiants. Elle prévoit l’attribution de deux à trois dimanches seulement dans l’année durant lesquelles chaque paroisse pourra solliciter un prêtre.

Mise en demeure dès la semaine passée par le gouvernement, l’Eglise ne s’est pas encore exprimée sur le sujet. Selon une source proche du Saint-Siège, les patriarches seraient pour le moment trop occupés par une réforme impliquant l’ajout d’une virgule dans le « Je vous salue Marie ».

JK

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s