Course contre le cancer : l’université Montpellier 2 dépose le bilan

etudiants

Samedi dernier se tenait comme chaque année sur le campus de Montpellier II la traditionnelle Course contre le Cancer » organisée par quelques étudiants de l’université. Assez habituel également dans d’autres universités et Grandes Ecoles un peu partout en France, l’événement a véritablement tourné au cauchemar samedi à Montpellier. Un autre coup dur pour la région Languedoc-Roussillon après l’annonce officielle de la faillite de l’université Montpellier 3 la semaine passée.

« Une course conviviale dans une ambiance bon enfant »

Le principe de cette course est simple : pour chaque tour de piste couru par un étudiant, l’université reverse 2 euros à la ligue contre la cancer.

« Même les sportifs du dimanche sont les bienvenus, expliquait avec humour Eléonore Mandy, présidente de l’association organisatrice. Les participants sont vraiment  motivés car ils se donnent pour une bonne cause. Mais c’est avant tout une course conviviale qui se déroule dans une ambiance bon enfant. On chante, on danse, on rit !

« Déchaînés »

Sauf que cette fois les organisateurs ont ri jaune. Très vite, ils ont compris que la journée n’allait pas se dérouler comme prévu.

« Nous accueillons habituellement entre 150 et 200 coureurs. Mais cette fois, il y avait déjà au moins mille personnes sur la ligne de départ à midi, soit une heure avant le début de la course ! » nous explique Matthieu, un membre du staff. Ca a commencé à devenir ingérable. »

Mais le pire était à venir. Vers 12h30, des cars sont arrivés par dizaines au niveau du stade d’athlétisme ; Certains étudiants en provenance de Lyon, de Paris, de Bordeaux et même d’Outre-Manche, comme William, étudiant en anthropologie à l’université de Birmingham. Au final, ce sont au moins 7.000 personnes qui ont pris le départ à 13h (15.000 selon le syndicat étudiant de Montpellier II).

« Nous avons totalement perdu le contrôle. Les participants étaient déchaînés, les stands de ravitaillement ont été pillés.  Ca a été un vrai enfer pour comptabiliser les tours de piste de chacun, mais nous y sommes tout de même parvenus. C’est au moins une chose dont on peut sincèrement se féliciter. »

Au final, 210.515 tours de piste ont été réalisés, soit plus de 30 par participant, en moyenne. A deux euros le tour, ce sont donc 421.030 euros qui ont été récoltés par les étudiants pour la ligue contre le cancer.

« L’université va fermer »

Par communiqué officiel, l’Université Montpellier 2 a tiré ce matin les conséquences qui s’imposaient, dénonçant entre les lignes les coupes budgétaires graduelles imposées par le gouvernement ces dernières années.

« C’est une fierté pour nous d’avoir contribué à une récolte si prolifique pour la recherche contre le cancer. Nous nous engageons donc à honorer cette créance sans délai, a publié l’Université sur son compte Facebook. Cela étant, notre budget limité ne nous permet désormais plus de rémunérer notre corps enseignant à hauteur de ce qui lui est dû. C’est pourquoi nous sommes au regret d’annoncer que l’université va fermer jusqu’à nouvel ordre. »

Une nouvelle faillite qui risque de faire couler beaucoup d’encre en ces temps de dénonciation de la gestion chaotique des universités publiques.

JK

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s